Annonces

> 2009

Les niveaux de rémunération dans les organismes du secteur des arts s'améliorent, mais demeurent inférieurs à ceux d'autres secteurs

Le 11 juin 2009

Selon une étude publiée aujourd'hui par le Conseil des ressources humaines du secteur culturel (CRHSC), les niveaux de rémunération du personnel oeuvrant dans les organismes du secteur des arts se sont améliorés, mais le secteur fait toujours face à des défis à l'égard des compensations et des avantages qu'il offre en comparaison à ceux offerts, de façon générale, par les organismes du secteur sans but lucratif.

L'étude nationale, tenue en 2008, rattachée aux postes administratifs et de gestion au sein des organismes sans but lucratif du domaine des arts, qui visait à actualiser les données d'une étude comparable réalisée en 2003, a révélé que les niveaux de rémunération pour la majorité des professions examinées, liées à des organismes artistiques, toutes tailles confondues, se sont améliorés.

Parmi les tendances qui se dégagent de l'étude, notons entre autres :

  • Entre 2003 et 2008, les organismes, dont les budgets de fonctionnement s'élevaient à plus de 5 000 000 $, enregistraient des augmentations salariales réelles plus élevées que le marché en général (d'environ 15 %, contre un peu moins de 6 %).
  • Par rapport à l'année 2003, la fréquence des avantages offerts par les organismes des arts a augmenté, surtout chez ceux de petite taille. Le taux de prévalence des couvertures d'assurances médicale, dentaire et vie, etc., a presque doublé pour ces organismes. Cependant, tout comme en 2003, l'étendue et la fréquence des avantages offerts dans le secteur des arts sont plus limitées comparativement à celles des autres secteurs, et ce, de façon disproportionnée.
  • Les régimes d'épargne-retraite sont plus fréquents dans les organismes de grande taille.
  • Il y a eu une augmentation des organismes offrant des incitatifs autres que pécuniaires, y compris des congés payés (une augmentation de 15 %, soit de 19 % à 34 %) et une flexibilité par rapport aux modalités d'exécution du travail (télétravail).

« L'étude suggère qu'il y a un véritable intérêt en ce qui concerne l'importance que revêt la rémunération pour favoriser le développement d'une forte cohorte de gestionnaires dans le secteur culturel et la conserver, explique Susan Annis, directrice générale du CRHSC. Toutefois, la portée et la fréquence des avantages offerts dans l'ensemble du secteur des arts sans but lucratif continuent d'être significativement inférieures à ce qui offert dans d'autres secteurs de l'industrie. »

Cette étude détaillée porte sur les données recueillies auprès de 218 organismes sans but lucratif du secteur des arts aux mois d'octobre et de novembre 2008. Les données couvraient le salaire de base, le régime des avantages sociaux et les avantages indirects ainsi qu'un certain nombre d'autres points touchant les ressources humaines. En tout, 21 postes de comparaison ont servi à l'analyse. Les organismes participants ont été regroupés en cinq catégories selon leur budget de fonctionnement : en dessous de 100 000 $; de 100 000 $ à 250 000 $; de 250 000 $ à 1 000 000 $; de 1 000 000 $ à 5 000 000 $; et plus de 5 000 000 $.

Le Conseil des Arts du Canada et le Ministère du patrimoine canadien ont appuyé financièrement la conduite de cette étude.

L'étude complète est disponible sur le site Internet du CRHSC.

Le Conseil des ressources humaines du secteur culturel (CRHSC) s'est engagé à renforcer les moyens dont dispose l'ensemble des employeurs et des travailleurs du secteur culturel et cherche à se placer à l'avant-garde en matière de vision et de pensée dans le domaine du développement des ressources humaines dans le secteur culturel. Le CRHSC réunit des représentants des disciplines artistiques et des industries du secteur culturel qui se penchent sur les besoins de formation et de développement de carrière des employeurs et des travailleurs culturels, y compris les artistes, le personnel technique et les gestionnaires. Pour devenir membre du CRHSC, veuillez consulter notre site Web.

Ce projet est financé par l'entremise du Programme des conseils sectoriels du Gouvernement du Canada.

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec Geneviève Chassé au 613-562-1535, poste 31 ou par courriel à gchasse@crhsculturel.ca.