Les métiers de la culture – Carrières dans le domaine du patrimoine

> L'avenir du patrimoine entre vos mains

Une course contre la montre

Connaissez-vous l'histoire de vos grands-parents? Savez-vous pourquoi ils chérissaient telle montre ou telle photo? Que trouvait-on il y a 20, 50 ou 100 ans sur le terrain où vous habitez aujourd'hui? S'occuper du patrimoine, c'est trouver des façons de préserver pour de bon les connaissances et les trésors du passé. Si vous avez à cœur la préservation des lieux, des objets et des récits - les vôtres, comme ceux de votre collectivité ou de votre pays - une carrière dans le domaine du patrimoine vous conviendra sûrement. Vous imaginez-vous travaillant comme architecte en restauration et intégrant avec soin de nouveaux édifices dans nos rues historiques? Comme guide-interprète dans un parc national ou un site historique?

Patrimoine + tourisme = $$$

On accorde de plus en plus d'importance à la créativité afin de faire des villes des endroits où il fait bon vivre et  travailler. En 2008, la valeur ajoutée réelle du secteur du patrimoine au produit intérieur brut (PIB) du Canada représentait 2,946 millions $. Le patrimoine attire beaucoup de monde dans nos villes et permet la tenue d'événements touristiques de grande envergure. Les ressources, les événements et les activités patrimoniaux offrent un immense potentiel pour développer le tourisme.

Par la porte du patrimoine

Le bénévolat s'avère une des meilleures portes  d'entrée dans le monde du patrimoine. Les organismes ont besoin de bénévoles enthousiastes dans plusieurs secteurs, de l'interprétation à l'administration. Vous pourrez acquérir de nouvelles compétences et comprendre comment un organisme fonctionne. Vous découvrirez si vous aimez ce type de travail, le milieu et les collègues. En plus d'élargir votre réseau de relations, le bénévolat vous permettra de démontrer votre sens des responsabilités et vos compétences.

Retour dans le futur!

Avez-vous une idée de l'aspect que prendra notre mosaïque culturelle canadienne dans 20, 50 ou 100 ans? Comment nos histoires personnelles, communautaires et nationales seront-elles rassemblées et préservées? Qui les racontera? Quel genre de carrières dans le domaine du patrimoine surgira de cette diversité? Toutes les expériences que nous vivons aujourd'hui forgent le patrimoine de demain.

Gardiens de la mémoire

De nos jours, un simple clic de souris nous donne accès à plus de connaissances que jamais. Comment préserver notre identité malgré les puissantes influences mondiales qui pèsent sur nos vies? L'une des solutions consiste à convaincre les gouvernements de mieux financer les organismes qui veillent sur notre mémoire collective. On peut aussi confier les emplois à des personnes compétentes, soucieuses de perpétuer nos histoires dans le temps. Les bibliothèques et les archives abritent nos récits, nos livres et nos documents. Les musées et les galeries d'art préservent nos trésors et nos artefacts. Les anciens et les historiens racontent nos histoires. D'autres transmettent nos langues, notre musique, notre artisanat et nos traditions. Toutes ces traces du passé peuvent être conservées en format physique ou électronique. Chaque individu, chaque communauté et chaque organisme constituent un morceau du grand casse-tête de notre mémoire collective. 

Recherchés – Promoteurs du patrimoine

Savez-vous vendre un concept? Êtes-vous doué pour recueillir des fonds ou solliciter de l'appui pour une bonne cause? Les organismes patrimoniaux ont besoin de collecteurs de fonds et de spécialistes en commercialisation. Vous voyez-vous en train de solliciter des sommes considérables auprès d'entreprises qui pourraient commanditer une « Quinzaine du patrimoine »? Évaluez vos compétences en promotion à l'aide de cette liste :

  • Je suis convaincu que le patrimoine doit être protégé. 
  • Je communique bien.
  • Je sais écouter.
  • Je suis un bon enquêteur.
  • Je sais négocier.
  • Je n'abandonne pas facilement.
  • Je peux exprimer une idée complexe.

Quel est votre résultat?
Si vous possédez ces habiletés, cela peut vous ouvrir les portes du monde du financement dans le domaine du patrimoine.

Les droits des créateurs et l’accessibilité publique

De plus en plus d'œuvres et de travaux sont disponibles en  format électronique d'où l'importance accrue des questions de droits d'auteur. Ceux et celles qui travaillent dans le domaine du patrimoine, particulièrement dans les bibliothèques et les services d'archives, doivent relever un double défi : protéger les droits des créateurs et des détenteurs de droits d'auteur tout en assurant l'accessibilité publique aux œuvres et aux objets. Les lois sur le droit d'auteur et la protection de la vie privée subissent des modifications importantes. Au Canada, la meilleure source d'information sur le droit d'auteur est la Direction générale de la politique du droit d'auteur de Patrimoine canadien (OPIC).