Les métiers de la culture – Carrières en musique et en enregistrement sonore

> Visez haut !

Le meilleur des mondes

Les progrès techniques faciliteront la vie des personnes qui travaillent en musique ou en enregistrement sonore. La qualité atteindra des sommets inégalés. Le marché deviendra planétaire, les tournées en ligne de concerts et de spectacles de rue atteindront un plus vaste marché sans les obstacles et les dépenses inhérentes aux voyages. Les percées technologiques susciteront de nouvelles collaborations dans le monde entier et permettront des partenariats artistiques jusque-là inimaginables.

Une carrière en musique vous intéresse?

Ne vous laissez pas dépasser. Restez au courant des nouveautés technologiques. Une petite musique pour mieux naviguer. Vous naviguez sur Internet? Ne serait-ce pas agréable d’entendre des musiques accrocheuses sur les sites que vous visitez? Maintenant que la plupart des problèmes de diffusion du son ont été réglés, les applications audio et la musique originale font fureur dans le cyberespace. Toutefois, à l’âge du numérique, la protection des droits d’auteur constitue un immense défi à relever. Partout dans le monde, des défenseurs de la cause s’acharnent à trouver des moyens efficaces de protéger les droits des créateurs. Ce qui n’empêche pas la croissance de l’Internet, un secteur au potentiel illimité. Laissez-vous porter par la vague!

Les choix de divertissements ne manquent pas

La multiplication des chaînes de télévision spécialisées entraîne la production de nouvelles émissions de variété qui ont besoin de musiciens, de compositeurs et de chanteurs. Avec l’avènement de la baladodiffusion et l’essor de la radiodiffusion par satellite (comme Radio-Canada) ou par Internet, les consommateurs désirent entendre des chansons plus longues que les « tounes » formatées de trois   minutes diffusées sur les ondes des radios commerciales. De nos jours, les musiciens ont de plus en plus d’occasions de travail rémunéré, au-delà des engagements d’un soir et des contrats à la petite semaine. La musique a sa place partout. Raison de plus pour mieux comprendre et protéger vos droits d’auteur. Restez à l’affût des perspectives musicales qui s’offrent à vous dans ce nouveau marché. 

Une question de droits

À l’ère du numérique, il est plus important que jamais de protéger vos droits d’auteur et d’exécution publique, c’est-à-dire la propriété intellectuelle de la musique que vous composez et que vous enregistrez. Une fois captée, une œuvre musicale peut être gravée sur CD, utilisée comme bande sonore d’un film ou d’une émission, ou encore servir de fond sonore à un site Web ou à une campagne publicitaire. Il y a mille et une façons d’utiliser la musique dans notre monde multimédia. Supposons qu’on vous engage pour composer un jingle pour une entreprise de logiciels. Cette entreprise l’utilise sur son site Web, puis, elle en échantillonne un extrait et l’adopte comme signature musicale pour ses produits commerciaux en ligne. Aviez-vous accordé ces droits supplémentaires à l’entreprise en question? À titre de créateur, vous devrez protéger votre propriété intellectuelle. L’usage de vos œuvres mérite une juste rétribution. La signature d’un contrat sera votre meilleure protection. En le négociant, assurez-vous de conserver vos droits pour les nouveaux marchés qui s’ouvriront, même pour les œuvres commerciales comme les bandes sonores de film. Il faut que le contrat mentionne que vous percevrez des redevances sur les ventes de CD et de DVD ainsi que pour l’utilisation de votre œuvre sur Internet, dans les émissions et les séries télévisées. Si vous ne connaissez pas toutes les utilisations qu’on fera de votre travail, ne stipulez que les droits dont vous êtes sûrs et reportez la négociation de tout autre droit à plus tard. 

Voici quelques sites qui vous aideront à protéger votre droit d’auteur :