Les métiers de la culture – Carrières en musique et en enregistrement sonore

> Affaires d'argent

Selon la taille de l’entreprise pour laquelle vous travaillez, tout dépendant de votre expérience, de vos études et de votre formation, les revenus peuvent varier considérablement dans l’industrie de la musique et de l’enregistrement sonore. Voici comment certains professionnels du monde de la musique  gagnent leur vie.

Agente/agent de spectacles
Reçoit un pourcentage pour chacun des engagements décrochés plus un salaire s’il ou elle travaille pour une agence.

Chef d’orchestre
Sa rémunération dépend de la réputation et du prestige de l’orchestre qu’il dirige. Il peut aussi recevoir des redevances sur les enregistrements.

Disk Jockey (DJ)
 Son revenu dépend de la taille du marché qu’il rejoint et de sa popularité.

Imprésario
Conserve de 3 à 10% du revenu d’un musicien ou d’un groupe.

Ingénieure/ingénieur du son
Le studio d’enregistrement paie son salaire.

Musicienne/musicien d’orchestre
Reçoit un salaire fixé par la convention collective de son syndicat.

Productrice/producteur maison
Reçoit son salaire du studio d’enregistrement

Productrice/producteur de spectacles
Honoraires négociables (il n’y a pas de norme)

Un artiste interprète populaire peut gagner de l’argent de nombreuses manières:

  • La vente d’albums – sur disque ou dans un format numérique
  • Les tournées de spectacles
  • Les apparitions publiques
  • La vente de produits dérivés
  • Les redevances (si l’artiste est l’auteur et/ou le compositeur de ses chansons)

Une chanson populaire peut générer des revenus de quatre manières, principalement :

  • Les droits de reproduction mécanique – payés par la maison de disques au détenteur des droits d’auteur sur chaque CD vendu.
  • Les droits de représentation – payés au détenteur des droits d’auteur par un organisme de perception des droits comme la SOCAN, en fonction du nombre de    fois que la chanson est jouée à la radio ou en concert.
  • Les droits de synchronisation – payés à l’éditeur pour l’exécution de la chanson à la télévision ou dans les films.
  • Les droits voisins – payés à l’interprète et au réalisateur de disques pour une chanson jouée à la radio, à la télévision, dans un film ou en ligne.