Annonces

> 2008

Bulletin CRHSC
 

Bulletin du CRHSC
Janvier 2008

Bonne année à tous et à toutes de la part des membres du conseil d’administration et du personnel du CHRSC !

L’année s’annonce fort occupée et nous aurons beaucoup de pain sur la planche dans plusieurs dossiers.

Voici les projets sur lesquels nous nous pencherons au cours des deux prochains mois.

 
Compétences en affaires dans l'industrie de la musique
 

En novembre et décembre de l’année dernière, les consultations sur l’ébauche de la stratégie nationale de formation nous ont menés à Halifax, Moncton, St. John, Vancouver, Edmonton, Regina et Winnipeg. Nous tenons à remercier les associations de l’industrie de la musique qui nous ont aidé à organiser des rencontres très fructueuses. Les deux prochaines réunions auront lieu à Montréal et à Toronto les 8 et 16 janvier. Shelley Stein-Sacks, l’auteur de l’ébauche, a recueilli les suggestions et les commentaires à intégrer au document final et aux recommandations qui feront l’objet de discussions lors de la table ronde sur l’industrie de la musique qui aura lieu à Ottawa le 29 février 2008.

L’une des principales recommandations de l’ébauche de stratégie porte sur la création d’un conseil consultatif national sur la formation pour l’industrie de la musique. L’idée d’un tel organisme qui verrait à la mise en œuvre des recommandations de la stratégie semble bien reçue par tout le monde. Il y a également consensus sur les enjeux principaux : les stages, la formation structurée, le perfectionnement professionnel, l’accès à la formation et l’offre en région ainsi que le financement. Par contre, telle que présentée dans l’ébauche de la stratégie, la question de l’accréditation ne soulève que peu d’intérêt. Des éléments à considérer pour la version finale...

Nous sommes heureux d’annoncer que les chartes et les profils de compétences pour les programmeurs, les diffuseurs et les producteurs de musique enregistrée sont terminés et qu’ils seront publiés au cours des deux prochains mois. Nous effectuons également une analyse des lacunes dans la formation destinée aux productrices et producteurs de musique enregistrée.

 
Conseil consultatif national sur la formation dans l’industrie du cinéma et de la télévision - Première réunion
 

Le 18 janvier 2008, les représentantes et représentants des établissements de formation et d'enseignement qui forment le nouveau conseil consultatif sur la formation dans l’industrie du cinéma et de la télévision se réuniront pour la première fois au Centre national des arts d’Ottawa. Le mandat du comité consultatif est de superviser la mise en œuvre de plus de 70 recommandations proposées dans 3,2,1... Action ! une stratégie nationale de formation pour l’industrie du cinéma et de télévision. Comme nous l’avons souligné dans le bulletin précédent, c’est le moment pour l’industrie du cinéma et de la télévision de « saisir l’occasion de forger son propre programme de formation autant pour le présent que pour l’avenir. »

 
Base de données sur la formation dans l'industrie du cinéma et de la télévision
 

N’oubliez pas l’excellent outil de formation que l’industrie du cinéma et de la télévision met à votre disposition au www.formationcinetele.ca.

Financée par Patrimoine canadien pour la première année qui se termine en février, cette ressource remarquable est conçue pour aider les formateurs et ceux et celles qui recherchent de la formation dans tous les domaines de l’industrie du cinéma et de la télévision à communiquer entre eux.

 
Chartes et profils de compétences pour les producteurs et les réalisateurs
 

Le groupe d’experts a complété la charte de compétences des productrices et producteurs de télévision et se réunira en février pour créer le profil de compétences connexe. Membres du groupes d’experts.

Les membres du groupe d’experts se réunira pour la première fois au début de janvier pour créer la charte de compétences des réalisatrices et réalisateurs de cinéma et de télévision et, en février, pour élaborer le profil de compétences. Membres du groupe d’experts.

Dans les deux cas, l’analyse des lacunes dans la formation commencera en janvier.

 
Analyse des lacunes dans la formation pour les professions techniques
 

Les consultants Geoff LeBoutillier et Benoît Dubois, qui effectuent l’analyse de la formation pour les professions techniques de l’industrie du cinéma et de la télévision, ont soumis un rapport intérimaire. Ils proposent d’utiliser le budget de Téléfilm comme point de départ pour définir les diverses professions. Ils consulteront les directrices et directeurs de maisons de production ainsi que les chefs de départements de l’ensemble du pays sur les offres et les besoins de formation à la recherche de suggestions pour répondre aux besoins de formation. Ils consulteront également un grand nombre de formateurs afin de connaître leur point de vue sur les lacunes dans la formation pour les professions techniques.

Les consultants livreront un premier rapport au comité consultatif sur la formation le 18 janvier et le rapport final en mars 2008.

 
Besoins de formation des éditrices et éditeurs de livres
 

Un petit rappel dans le dossier du cours sur la commercialisation en ligne dans un monde de l’édition. Le cours comportera six modules : la planification stratégique, la connaissance du marché, les connaissances techniques, la compréhension des réseaux sociaux ainsi que la construction et le maintien d’un public. Les établissements de formation et d’enseignement pourront intégrer les cours à leur programme d’études ou les offrir séparément.

Pour assurer le suivi de ce projet, une table ronde sur les offres de formation pour les éditrices et éditeurs de livres aura lieu à la fin de mars. L’exercice permettra de déterminer où sont les lacunes dans la formation et de recommander des solutions pour les combler. En prévision de la rencontre, nous préparons une liste des établissements de formation.

 
Carte routière technologique pour la création de contenu des nouveaux médias
 

Comme nous l’avons déjà mentionné, le CRHSC travaille présentement en collaboration avec Industrie Canada à l’élaboration d’une carte routière technologique pour la création de contenu des nouveaux médias, le cœur même de cette industrie de plusieurs milliards de dollars qui influencera et qui sera elle-même influencée par la technologie au cours des cinq prochaines années.

Un groupe d’experts de la création de contenu dans les nouveaux médias a été choisi pour diriger le processus. Parmi eux, on retrouve Wayne Clarke, Angèle Beausoleil, René Barsalo, Don Presant, Paul Stacey, Dan Irish, Mark Sandiford, Malcolm Levy, Kevin McNulty, Brooke Burgess, Charles Zamaria, Mark Bishop, Ana Serrano et Herb Enns. Ils rencontreront d’autres leaders de l’industrie lors d’une réunion de visualisation qui aura lieu le 8 février 2008 à Ottawa. Avec l’aide d’un animateur chevronné, ils se pencheront sur ce que voudrait être l’industrie dans cinq ans.

Le spécialiste des nouveaux médias, Steve Bocska, travaille présentement en collaboration avec les associations provinciales pour dresser le portrait de l’industrie canadienne des nouveaux médias. Le document servira de base à la rencontre de visualisation et au groupe de travail. Il portera principalement sur les tendances du marché et des technologies, les enjeux et les possibilités tant au niveau national qu’international, les activités et la capacité de recherche et de développement ainsi que sur les sources de financement privées et publiques.

 
Études du Groupe Nordicité sur les gros et les moyens employeurs des industries culturelles et sur l’industrie des journaux
 

Le Groupe Nordicité a remis au comité de direction du CRHSC sur la représentation du secteur culturel les rapports de ses deux études – le premier sur l’industrie des journaux au Canada et le second sur les gros et les moyens employeurs des industries culturelles. C’est la première foi que des études du genre sont effectuées et elles sont riches en résultats. Dans les deux cas, le principal défi était de définir quel territoire devait être couvert, par exemple, si les journaux communautaires devaient-ils être inclus dans « l’industrie des journaux » et comment définir les « gros employeurs » au sein de l’industrie culturelle.

Les résultats sont organisés en fonction des principales questions de ressources humaines : l’incidence des changements dans la technologie, la concurrence mondiale et les tendances démographiques; la formation des employés, la formation continue et la mise à niveau des compétences; le rôle des travailleuses et travailleurs autonomes du monde de la culture (formation et transmission du savoir); le recrutement et le maintien des travailleuses et travailleurs culturels, les pénuries de compétences et le recrutement stratégique; la diversité dans le milieu de travail. Les études servent également à voir si le CRHSC est connu au sein de l’industrie des journaux et chez les gros et les moyens employeurs et à définir comment le Conseil pourrait travailler avec eux à l’avenir.

Les études seront disponibles sur le site Web du CRHSC à la rubrique Recherche dès qu’elles auront été analysées par le comité de direction et le conseil d’administration.

Pour faire suite aux conclusions des deux études, le CRHSC a demandé à l’Institute on Governance d’effectuer une analyse de son conseil d’administration et de sa structure de gouvernance dans le but de « recommander un modèle de gouvernance et une structure de conseil d’administration qui assureraient une représentation adéquate de toutes les composantes du secteur culturel, y compris les gros et les moyens employeurs et les associations d’employés des sous-secteurs économiques clés. »

L’analyse est déjà commencée. Les consultants rencontreront les membres du conseil d’administration à la fin de janvier et déposeront leur rapport final à la fin de mars.

 
Renouvellement de la cotisation des membres du CRHSC
 

Vous recevrez bientôt par la poste ou par courriel un avis de renouvellement de votre cotisation. Nous espérons que vous demeurerez membre du Conseil et que vous trouverez les conditions avantageuses. Être membre CRHSC est avant tout un moyen de soutenir les efforts collectifs pour régler les problèmes de ressources humaines au sein du secteur culturel.

Le nombre de membres est un indicateur important qui permet à RHDSC d’évaluer la capacité du Conseil à représenter le secteur culturel et de répondre à ses besoins en matière de ressources humaines. Ce chiffre comprend le nombre de personnes, d’organismes et d’organismes « Plus » qui sont membres du CRHSC.

La participation des établissements d’enseignement est également très importante pour le Conseil. Ils peuvent devenir membre à titre individuel ou comme organisme – un niveau spécialement adapté aux petits organismes et aux établissements d'enseignement. Les catégories « Organisme » et « Organisme Plus », comportent de nouveaux avantages : deux ajouts au manuel Outils de gestion des ressources humaines dans le secteur culturel, soit Embaucher des travailleuses et travailleurs indépendants, 2007 et Utilisation des chartes et des profils de compétences, 2007.

Veuillez noter que le mot de passe pour la section réservée aux membres de notre site Web ne sera plus valide à partir du 31 janvier 2008. Nous ferons connaître le nouveau mot de passe aux membres qui renouvelleront leur participation.

 
Gardez le contact !
 

N’hésitez pas à communiquer avec nous si vous avez des questions, des préoccupations ou des commentaires.

Vous pouvez nous joindre au 613-562-1535, aux postes et aux courriels suivants :

Susan Annis, Directrice générale – poste 22 – sannis@crhsculturel.ca
Erma Barnett, Responsable des finances - poste 29 - ebarnett@crhsculturel.ca
Geneviève Chassé, Administratrice du Programme Jeunes stagiaires – poste 28 - gchasse@crhsculturel.ca
Lucie M. D'Aoust, Gestionnaire principale de projet – poste 21 - ldaoust@crhsculturel.ca
Megan Guy, Directrice des communications et du marketing – poste 31 mguy@crhsculturel.ca
Kim Larocque, Gestionnaire de projet - klarocque@crhsculturel.ca
Michael Lechasseur, Coordonnateur du site Web – poste 26 - mlechasseur@crhsculturel.ca

Vous trouverez la liste des membres du conseil d’administration sur notre site Web au www.crhsculturel.ca

Rappel : Comme vous le savez, le Centre for Cultural Management (CCM) de l’université de Waterloo et le Centre for Arts Management an Technologie (CAMT) de l’université Carnegie Melon présentent une conférence sur la technologie dans les arts qui se tiendra les 9 et 10 mai 2008 à Waterloo.

Le CCM et le CAMT acceptent les propositions pour les présentations et les ateliers pratiques. Pour de plus amples renseignements, consultez le www.technologyinthearts.ca ou le document pdf ci-joint.

La date limite pour faire une proposition est le 31 janvier 2008.