Annonces

> 2010

Conseil des ressources humaines du secteur culturel

Bienvenue au
Bulletin du CRHSC
Juillet 2010

Vous trouverez :

AGA 2010

Entre les réunions de l'exécutif et celles du conseil d'administration, la table ronde sur l'étude sur les ressources humaines et la rencontre annuelle avec les partenaires du CAPET, le CRHSC a tenu son Assemblée générale annuelle 2010 à Ottawa, le 18 juin dernier. En plus du rapport du président et des états financiers vérifiés obligatoires, les membres ont approuvé le rapport du comité des candidatures qui recommandait les candidatures suivantes au conseil d'administration :

Médias numériques (poste travailleur)
Ian Kelso, Alliance interactive canadienne

Arts de la scène (poste travailleur) (deuxième mandat)
Parise Mongrain, Centre de ressources et transition pour danseurs

Musique et enregistrement sonore (poste travailleur)
Larry Wanagas, Music Managers Forum

Les membres du conseil d'administration sont également heureux d'annoncer la nomination de Al Cushing, président directeur général du Yukon Arts Centre, qui apportera une perspective nordique à la table du conseil.

Visitez notre site Web pour la liste complète des membres du conseil d'administration 2010-2011.

Ce fut également l'occasion de souligner l'importante contribution de Ron Lamoureux qui quitte le conseil d'administration après trois mandats au poste de représentant des travailleuses et travailleurs des médias numérique (neuf ans), celle de George Blondheim qui a représenté les travailleuses et les travailleurs de l'industrie de la musique au conseil d'administration pendant deux mandats (six ans) ainsi que celle de Barb Nepinak, qui, au cours des six années passées avec nous a su faire valoir énergiquement la perspective autochtone lors des discussions du conseil d'administration.

Table ronde sur l'étude des ressources humaines de la culture


Karen Virag, Sibyl Frei et Diane Davy lors de la table ronde sur l'étude des ressources humaines de la culture

Le 17 juin dernier, le CRHSC réunissait en table ronde bon nombre de leaders du monde culturel de l'ensemble du pays pour discuter des recommandations proposées dans l'ébauche du rapport sur les tendances et les problèmes de ressources humaines dans le secteur culturel que le Conference Board prépare présentement pour le Conseil. Le fait que la salle ait été pleine dès le début de la journée montre très bien jusqu'à quel point les employeurs et les travailleuses et travailleurs culturels s'intéressent aux ressources humaines et veulent participer au processus. Comme le signalait Richard Hornsby, président du comité de direction de l'étude sur les ressources humaines : « Personne ne peut plus dire que le secteur ne saisit pas l'importance des questions de ressources humaines ou que nous ne comprenons pas que les ressources humaines sont notre meilleur atout. »

Autre indication de la valeur qu'accorde le secteur aux ressources humaines, l'excellente réponse au questionnaire qui a servi de recherche de base au Conference Board pour rédiger le rapport et les recommandations sur les tendances et les problèmes de ressources humaines. Nous avons eu près de 3 000 réponses, ce qui est sans aucun doute suffisant pour permettre aux chercheurs de tirer des conclusions en toute confiance. Merci à tous ceux et celles qui ont répondu au questionnaire. Vos opinions ont été entendues.

« Je voudrais féliciter le CRHSC d'avoir organisé une table ronde aussi intéressante. Vous avez identifié et réuni un grand nombre de personnes très qualifiées provenant de l'ensemble des domaines touchés par le secteur culturel. Le niveau très élevé de participation et les résultats très positifs sont réjouissants. Cette table ronde est un exemple du type d'engagement et de collaboration que l'on espère toujours, mais qui se concrétise rarement. »
John Hobday

Les participantes et participants à la table ronde ont examiné et commenté les recommandations générales en plénière et ont ensuite formé des groupes de travail pour étudier les recommandations touchant les divers sous-secteurs. La discussion fort animée et les commentaires indiquent bien l'engagement du secteur et une compréhension réelle des problèmes de ressources humaines et de leur incidence tant sur les employeurs et que sur les travailleuses et travailleurs culturels. La sagesse et l'expérience des participantes et participants à la table ronde serviront de guide CHRSC.

Le comité de direction sur l'étude fait présentement la synthèse des nombreux commentaires et suggestions afin de s'assurer que les principaux thèmes et les idées maitresses seront bien intégrés dans le rapport final et les recommandations.

Nous finaliserons ensuite les deux rapports suivants : Tendances et problèmes de ressources humaines dans le secteur culturel et Information sur le marché du travail (IMT) de façon à ce qu'ils puissent être rendus publics à la fin de septembre. Au cours des années à venir, ce sont ces deux documents de base qui serviront de guide au CHRSC et à l'ensemble du secteur dans la gestion des questions de ressources humaines.

CAPET

Le Comité aviseur : provinces et territoires (CAPET) est l'un des comités permanents du CRHSC. Les membres de ce comité, les « Capétiens », représentent des organismes provinciaux et territoriaux qui s'occupent de problèmes de ressources humaines dans le secteur culturel. Il s'agit d'organismes provinciaux qui se consacrent essentiellement aux questions de ressources humaines, comme c'est le cas au Québec, en Ontario et à l'Île-du-Prince-Édouard, de groupes de défense des droits ou d'organismes ayant un mandat en ressources humaines comme en Colombie-Britannique, à Terre-Neuve et au Manitoba, ou encore d'autres groupes qui commencent à s'intéresser aux ressources humaines comme dans le cas du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse, de l'Alberta et des territoires. Il n'y a pas de modèle unique et ce n'est pas nécessaire - en Saskatchewan, par exemple, deux organismes partagent le même siège au CAPET - Saskatchewan Arts Board et SaskCulture. L'intérêt du CAPET se situe dans le réseautage qu'il permet et favorise ce qui aide à fabriquer la toile de fond des ressources humaines de notre secteur dans l'ensemble du pays.

Le CRHSC fait régulièrement des appels conférences avec ses partenaires du CAPET afin de faire le point sur les questions de ressources humaines et de partager les solutions. Les membres du CAPET se rencontrent en personne une fois l'an, habituellement au moment de l'AGA du CRHSC. Cette année, la réunion a précédé la table ronde sur les tendances et les problèmes de ressources humaines. Puisque les provinces sont des acteurs clés dans la prestation de la formation, les partenaires du CAPET s'intéressaient vivement aux recommandations du rapport sur les tendances et les problèmes et à la manière dont les provinces et les territoires pouvaient les appliquer.

En collaboration avec ACI Manitoba, le Québec a été très actif dans l'élaboration du rapport dans le cadre du comité de direction de l'étude sur les ressources humaines. Au cours des prochaines semaines, le CQRHC s'inspirera des recommandations pour établir son propre plan stratégique. D'ailleurs, une présentation du CRHSC sur l'étude sur les ressources humaines était au programme de son AGA au début de juin.

Dernièrement, le CAPET et le CRHSC ont travaillé à la création de modules d'enseignement de L'Art de gérer sa carrière au niveau postsecondaire. Lors de la réunion de juin, le CRHSC et les partenaires du CAPET ont pris connaissance du rapport d'évaluation de la première présentation des modules qui a été faite en partenariat avec ACI Manitoba. Il y avait quelques petites suggestions d'améliorations que le CRHSC effectuera au cours de l'été, mais dans l'ensemble, la réponse des participantes et des participants a été extrêmement positive.

  • Ce cours m'a aidé dans ma carrière artistique plus que tout autre chose auparavant. Je sens que j'ai maintenant davantage de compétences et beaucoup plus de confiance en moi ...

  • Se rendre compte que ceux et celles qui travaillent dans d'autres domaines ont les mêmes préoccupations est inspirant, rassurant et très instructif.

  • Le mot marketing n'est désormais plus un cauchemar pour moi ...

  • [Veiller à ses affaires] a été une révélation pour moi. C'est comme si j'avais découvert le secret de la survie et compris que c'était possible dans le domaine des arts.

Les établissements de formation peuvent adopter les modules ou les adapter selon leurs besoins. Veuillez communiquer avec le CRHSC si vous voulez utiliser les modules.

Les modules n'existent pas encore en français. Le Conseil québécois des ressources humaines en culture prépare actuellement un cours en ligne basé sur L'Art de gérer sa carrière qui devrait être disponible pour les francophones de tout le pays au cours de l'automne.

La stratégie sur l'économie numérique et le secteur culturel

À la suite de la populaire conférence Canada 3.0 qui a eu lieu à Stratford au début de mai, le ministre de l'Industrie Tony Clement, au nom de ses collègues le ministre du Patrimoine James Moore et la ministre de Ressources humaines et Développement des compétences, Diane Finley, a publié un document de consultation sur la Stratégie de l'économie numérique pour le Canada intitulé Accroître l'avantage numérique du Canada. Le ministre a invité tous les partenaires intéressés à soumettre leurs commentaires d'ici le 9 juillet.

Tout un chapitre consacré à « L'acquisition des compétences numériques de demain » souligne l'importance cruciale de la formation et de l'acquisition de compétences dans la stratégie d'économie numérique. Un autre chapitre, « Les médias numériques : créer l'avantage du Canada en matière de contenu numérique », reconnaît qu'ils donnent aux Canadiens une excellente occasion de tirer profit de cet avantage numérique sur la scène de la création internationale. Plusieurs créatrices et créateurs de contenu réagiront au document de consultation. La réponse du CRHSC porte sur l'importance de soutenir les créateurs de contenu des médias numériques en leur donnant la possibilité d'acquérir les compétences dont ils ont besoin pour travailler avec la technologie de pointe. La présentation souligne également que la Stratégie d'économie numérique doit aussi porter sur l'acquisition de compétences numériques dans le secteur culturel et pas seulement dans le secteur des technologies de l'information et des communications (TIC). Comme c'était le cas dans la Carte routière technologique pour la création de contenu dans les médias numériques, le document du CRHSC reconnaît la relation symbiotique qui existe entre l'art et la technologie - chacune intervenant sur l'autre et s'y basant.

Il ne s'agit pas seulement pour le secteur culturel d'intégrer des étudiantes et étudiants en informatique aux travailleuses et travailleurs culturels - bien que dans beaucoup de cas, des connaissances en informatique soient une excellente base pour les artistes; mais il s'agit plutôt de créer un bagage informatique et une expertise numérique chez les travailleuses et travailleurs culturels pour qu'ils soient en mesure d'intégrer les compétences en TIC à leur industrie culturelle ou au domaine du patrimoine.

Au cours de l'été

Le secrétariat et le conseil d'administration du CRHSC seront occupés cet été. Nous finaliserons l'étude sur les ressources humaines du secteur culturel et nous en organiserons la publication, prévue pour l'automne. Nous élaborerons un plan stratégique pour le Conseil à partir des recommandations de l'étude. Nous entreprendrons également trois nouveaux projets (nous vous donnerons de plus amples renseignements dans des communiqués et dans le bulletin du mois de septembre). Finalement, nous commencerons à élaborer les propositions de conceptualisation de projets pour 2011-2012 qui découleront eux aussi des recommandations de l'étude sur les ressources humaines.

Nous espérons que vous pourrez tous profiter un peu des moments précieux de chaleur et de soleil que nous apportent les beaux jours.

Bon été à tous et à toutes !

Finalement, comme toujours, gardez le contact....

Susan Annis, Directrice générale
poste 22 - sannis@crhsculturel.ca

Erma Barnett, Responsable des finances
poste 29 - ebarnett@crhsculturel.ca

Lucie M. D'Aoust, Gestionnaire principale de projet
poste 21 - ldaoust@crhsculturel.ca

Geneviève Denis, Directrice des communications et du marketing
poste 31 - gdenis@crhsculturel.ca

Geneviève Guilmette, Coordonnatrice du programme jeunes stagaires, Gestionnaire de projet
poste 28 - gguilmette@crhsculturel.ca

Michael Lechasseur, Coordonnateur du site Web
poste 26 - mlechasseur@crhsculturel.ca

Vous trouverez la liste des membres du conseil d'administration du CRHSC pour l'année 2009-2010 sur le site Web du Conseil.

Joignez-nous
FacebookTwitter

Une étape importante sur le statut de l'artiste en Saskatchewan
(document disponible en anglais seulement)

NEWS RELEASE - JUNE 24, 2010
ARTS PROFESSIONS ACT NOW IN EFFECT

The Government of Saskatchewan is pleased to announce that The Arts Professions Act is now in effect and with it, a focus on growing and strengthening the arts sector by promoting effective business practices between artists and those who contract their services.

"Artists and the business sector have not always approached working together with the same understanding of agreements," Tourism, Parks, Culture and Sport Minister Dustin Duncan said. "This legislation is designed to help increase that understanding and to strengthen their relationships."

The Arts Professions Act requires written contracts between professional artists and those who hire them or use their creative work. The Act also recognizes the artist as a professional and, as a professional, emphasizes the importance of fair compensation.

The Act was designed to respect the working conditions of artists by responding directly to what professional artists have identified as necessary to enhance their bottom line. This includes increased market access; improved business planning skills; and greater access to information that will support their careers, such as knowledge of general contracting.

"Artists and cultural workers are an integral part of a vibrant province," SaskMusic Executive Director J.P. Ellson said. "The economic and cultural impacts on Saskatchewan of the business conducted by these workers are a crucial component of a solid, diversified provincial economy. This legislation recognizes the entrepreneurial spirit of culture within Saskatchewan and we applaud the government for its insight and assistance."

The ministry worked closely with various industry associations to develop an education and awareness strategy that includes tools such as contract templates, workshops and checklists that are tailored to the needs of the different sectors. To ensure easy access to these tools an information portal has been developed and can be found on the ministry's website.

"Canadian Artists' Representation/Le Front des artistes canadiens (CARFAC) Saskatchewan supports the use of contracts," CARFAC Saskatchewan Executive Director Patrick Close said. "The contract requirement, and the recognition for professional artists found in The Arts Professions Act, will help Saskatchewan visual artists as they pursue their chosen creative professions."

"Written contracts are an effective business practice that can help solidify the relationship between an artist and those that hire them by providing a clear understanding of the transaction," Duncan said. "This provides an extra measure of protection to both parties. It also helps make business more straightforward and profitable."

The Arts Professions Act is one component of government's plan to implement the new cultural policy, Pride of Saskatchewan, with its goals of facilitating artistic excellence and expanding commercial opportunities.

Details on both can be found at www.tpcs.gov.sk.ca.

 

Conseil des ressources humaines du secteur culturel (CRHSC)
201-17, rue York, Ottawa (Ontario) K1N 9J6
Tél. 613-562-1535   Téléc. 613-562-2982