Annonces

> 2013

Conseil des ressources humaines du secteur culturel

Bienvenue au
Bulletin du CRHSC
Septembre 2013

Vous trouverez :

L'Art de gérer sa carrière – Les cours sont maintenant en ligne !

La grande nouvelle de l'automne: les cinq cours en ligne, complets et faciles à comprendre sur l'art de gérer sa carrière sont maintenant en vente!

Ces cours sont disponibles en anglais seulement.

Nos collègues et les membres francophones du Conseil remarqueront que contrairement à la pratique habituelle, le CRHSC n'a pas développé ces cours dans les deux langues officielles. Si nous ne l'avons pas fait, c'est que le Conseil québécois des ressources humaines en culture (CQRHC) a entrepris, avec le soutien du gouvernement du Québec, la production d'une série de modules de formation en ligne en français qui seront basés sur L'Art de gérer sa carrière. Ces cours seront disponibles pour les francophones de l'ensemble du pays. Pour de plus amples renseignements sur les cours en français, consultez : gcaenligne.ca

Nous promettions ces cours depuis longtemps. Les produire s'est avéré tout un défi, mais nous sommes très heureux des résultats et nous savons que vous le serez aussi.

Les cours correspondent aux cinq chapitres de The Art of Managing Your Career. Tout comme le guide, ils proposent tout ce dont vous avez besoin pour faire de votre carrière artistique un succès financier.

Consultez notre site Web pour un aperçu des cours en ligne
www.crhsculturel.ca/amyc/courses-f.asp

Pour l'ensemble des offres de formation de L'Art de gérer sa carrière,
rendez-vous sur le site suivant :
www.crhsculturel.ca/agsc

Les fiches spécifiques de L'Art de gérer sa carrière en révision

En 2007, le CRHSC a embauché des artistes professionnels dans les domaines de la danse, du théâtre, de la musique, de la création de contenu dans les médias numériques, de la création littéraire, des arts de la scène et des métiers d'art pour rédiger des chapitres spécifiques sur « L'Art de gérer sa carrière » dans leur propre discipline. Ces « fiches spécifiques » ont été des ajouts fort utiles à notre guide.

Toutefois, cinq ans plus tard, nous nous rendons compte qu'elles doivent être mises à jour. La révolution numérique a considérablement modifié la chaine de création – de la création à la production, du marketing à la distribution.

Avec l'appui du Conseil des Arts du Canada, le CRHSC a embauché des artistes professionnels pour analyser et réviser les huit fiches spécifiques. Au cours des prochains mois, les nouvelles fiches seront intégrées aux offres de formation de L'Art de gérer sa carrière de notre site Web qui comprennent maintenant cinq cours en ligne (tel que mentionné plus haut).

Assemblée générale annuelle du CRHSC 2013

La 18e assemblée générale annuelle du CRHSC a eu lieu à Toronto dans le cadre de la réunion nationale du conseil d'administration. Comme il s'agit d'une année de transition, l'assemblée a été plus tranquille que celle de l'an dernier qui avait fait partie du Forum national sur les ressources humaines.

Trois membres du conseil d'administration dont le premier ou le deuxième mandat se terminait en 2013 (les membres peuvent faire trois mandats de trois ans) ont accepté de prolonger leur mandat pour un an afin d'assurer la stabilité et la direction dont le Conseil a besoin pour réorienter ses énergies et ses sources de revenus. Il n'y a donc pas eu d'élection et le conseil d'administration poursuit son travail. Le CRHSC a beaucoup de chance de pouvoir compter sur un tel leadership et sur autant d'engagement de la part de ses administrateurs.

Il y a toutefois un départ. Cynthia Lickers Sage qui a apporté une perspective autochtone au conseil d'administration ainsi qu'une vaste expérience et dont les merveilleuses compétences personnelles ont influencé nos discussions, ne fera plus partie du conseil d'administration pour l'année 2013-2014.

Richard Hornsby, le président, a remercié Cynthia au nom du Conseil et lui a souhaité la meilleure des chances pour l'avenir.

De l'activité sur les ressources humaines à l'automne 2013 – Rapports du CAPET

La réunion du CAPET (Comité aviseur provinces et territoires) a fait partie des premières tâches qui nous attendaient après le retour des vacances d'été. Les rapports des partenaires de partout au pays sont encourageants. Certains sont toutefois préoccupés par le renouvellement des ententes fédérales provinciales sur le marché du travail qui régissent le transfert des fonds de formation du gouvernement fédéral aux provinces. Les fonds des ententes actuelles ont permis de soutenir d'importants projets de formation et de ressources humaines dans plusieurs provinces. Le gouvernement fédéral a annoncé que les négociations sur le renouvellement dépendront du nouveau programme Subvention canadienne pour l'emploi qui comprend la répartition en trois du financement : un tiers du fédéral, un tiers de la province et un tiers de l'industrie privée.

Voici les points saillant des rapports :

Colombie-Britannique

  • Le projet de partenariat de la Colombie-Britannique sur le marché du travail bénéficie d'un nouvel élan. Les arts et la culture ont été reconnus comme « un sous-secteur méritant une attention particulière au sein du projet. » L'Alliance for Arts and Culture participera aux réunions du comité aviseur qui devraient commencer bientôt.

Saskatchewan

  • Une nouvelle agence provinciale de fonds d'investissement de 5 millions de dollars a été créée. Il s'agit de Creative Saskatchewan. Le conseil d'administration a été formé et l'agence se cherche maintenant une directrice générale ou un directeur général. Viendront ensuite l'embauche du personnel et le programme de prestation de services. La règlementation devrait permettre à l'industrie de la création de bâtir sa capacité d'affaires et d'acquérir des compétences.

  • Le Emerging Youth Leaders Project (projet des jeunes leaders en émergence) est lancé. Ce projet pilote d'un an permet aux jeunes leaders et aux leaders en émergence du domaine de la culture de partager les expériences et les compétences qui augmenteront leur capacité de présenter et de soutenir des projets venant de la base dans la collectivité où ils vivent. Grâce à une série de retraites, les participants auront l'occasion d'acquérir des compétences, de faire de la croissance personnelle créative, d'échanger de l'information et auront le temps nécessaire de laisser émerger de nouvelles idées. Les jeunes leaders seront jumelés à des mentors pour toute la durée du projet.

Manitoba

  • La formation annuelle d'ACI Manitoba qui est basée sur L'Art de gérer sa carrière demeure un succès. Avec la nouvelle cohorte de l'automne, plus de 200 participants auront suivi le cours depuis que l'ACI a commencé à offrir le programme. Parmi les diplômés, on retrouve huit artistes sourds (la province assumait le coût des interprètes).

  • L'ACI élargit le programme pour inclure les artistes ruraux dans un programme appelé Ripple Effect. Le programme de cours de L'Art de gérer sa carrière a été adapté aux besoins particuliers des artisans qui travaillent chez eux dans un milieu rural. Ce programme semble novateur puisqu'il pourrait devenir une stratégie économique municipale pouvant encourager les municipalités des autres régions à investir dans le programme.

  • On retrouve également un autre programme intéressant découlant du matériel du CRHSC, une formation sur les ressources humaines en français basée sur la Trousse à outils pour la gestion des ressources humaines. Un spécialiste franco-manitobain des ressources humaines présentera le programme à plusieurs groupes d'artistes francophones.

Ontario

  • WorkInCulture augmente rapidement ses impressionnantes offres de formation en ligne. Ils offrent deux cours intensifs en ligne (marketing et gestion des personnes); un autre cours est prêt à être lancé (planification pratique des affaires); deux autres en sont presque à l'étape du développement (gestion financière et gestion de projet); et deux autres sont en préparation (Préparation à l'exportation et maximisation des revenus à partir de vos installations). WorkInCulture a aussi présenté récemment un atelier sur le marketing qui a été intégré au cours en ligne.

  • Encore dans le domaine de la formation, WorkInCulture travaillera en partenariat avec le Scarborough Arts Council pour offrir son cours signature The Business of Art, un cours de six semaines qui couvre la planification des affaires pour le milieu artistique et collaborera avec ArtsBuild pour son programme de mentorat visant les gestionnaires chevronnés et les gestionnaires en milieu de carrière qui définissent les compétences en affaires qu'ils voudraient acquérir avec un mentor.

Quebec

  • La collaboration Acadie/Québec est amorcée depuis juin 2011 et le rôle du CQRHC est un transfert d'expertise dans l'élaboration d'une stratégie des ressources humaines en culture. L'AAAPNB a le soutien financier 2012-2014 du ministère de l'Éducation post-secondaire, Formation et Travail du Nouveau-Brunswick à la condition d'élaborer une stratégie inclusive des communautés anglophone, francophone et autochtone. L'échange d'expertise arrive à mi-terme : une 3e rencontre à la fin novembre et une 4e rencontre à la fin février, avant le dépôt du rapport au gouvernement du Nouveau-Brunswick.

  • Les membres du CQRHC se réuniront en forum les 16 et 17 juin 2014, à l'occasion du 15e anniversaire de fondation. Le plan stratégique triennal 2014-2017 sera élaboré au cours de ce forum. Cela correspond au renouvellement du financement des comités sectoriels comme le CQRHC pour le terme 2014-2017.

Nova Scotia

  • La Nouvelle-Écosse est en pleine campagne électorale, le temps idéal pour marquer des points. Le secteur culturel et le soutien qu'il obtient sont en pleine ébullition : 425 000 $ de nouveau financement de Support4Culture et environ 1,5 million $ du ministère provincial des Collectivités, de la Culture et du Patrimoine pour d'autres programmes pour l'art communautaire et les développements connexes, le patrimoine et les bibliothèques ainsi que pour d'autres projets. Le Creative Nova Scotia Leadership Council supervise aussi l'élaboration d'une stratégie pour le secteur culturel.

PEI

  • Culture PEI était triste de voir partir son directeur général Henk van Leeuwen, mais l'organisme est entre bonnes mains avec celui qui le remplace. Mark Sandiford travaille dans le secteur culturel de l'Île depuis de nombreuses années – surtout dans les domaines du cinéma et des médias numériques – et il a fait partie de plusieurs comités du CRHSC. Nous avons toujours apprécié sa sagesse, son jugement et son expérience. Lors de sa première réunion du CAPET, Mark nous disait : « Merci d'avoir partagé tous ces renseignements vraiment utiles. Je vais voler au moins trois de vos bonnes idées dès maintenant. » C'est justement le but de nos réunions Mark !

  • Le plus gros projet financé par l'Île du Prince Édouard en 2014 – de la formation en marketing pour tous les projets qui reçoivent des subventions du fonds de 5 millions de dollars.

  • Autre projet, un pilote visant à créer Arts Commons qui permettra d'abord aux artistes d'avoir un accès commun à une personne spécialisée en affaires qui les aidera à établir leurs propres pratiques sur une base financière solide. Éventuellement, Arts Commons permettra aux artistes d'avoir accès à d'autres ressources partagées virtuellement ou selon la distribution sur l'Île – un projet que les partenaires de CAPET suivront avec intérêt.

Yukon

  • Le gouvernement du Yukon a récemment complété une stratégie pour les arts visuels et les métiers d'art. L'étude de l'an 2000 intitulée Yukon's Cultural Labour Force Study a démontré qu'à l'époque, les industries culturelles contribuaient plus à l'économie du Yukon que l'exploitation minière. La stratégie mentionnée ci-haut recommande le développement d'une étude sur l'impact économique des sous-secteurs des arts visuels et des métiers d'art, mais le Yukon Arts Centre demande au gouvernement du Yukon de mettre en oeuvre une étude portant sur le secteur culturel dans son ensemble.

  • Nous sommes actuellement en pourparlers avec différents sous-secteurs et espérons pouvoir offrir une série d'ateliers sur L'art de gérer sa carrière pour les travailleurs culturels. Nous espérons pouvoir offrir ces ateliers à distance dans nos communautés rurales.

Intervention de la Cour suprême

CARFAC-RAAV et le Musée des beaux-arts du Canada continuent à s'affronter au sujet des honoraires minimums pour l'exposition des oeuvres des artistes. La mésentente a fait son chemin dans le système judiciaire – du Tribunal canadien des relations professionnelles artistes-producteurs à la Cour d'appel fédérale et maintenant à la Cour suprême.

Voici l'essentiel du différend ? Le Musée des beaux-arts du Canada soutient que la Loi sur le droit d'auteur qui protège les droits des artistes individuellement, éclipse la Loi sur le statut de l'artiste, qui permet aux artistes de s'organiser collectivement. Le Musée affirme que parce que CARFAC et RAAV n'ont pas de cession des droits d'auteurs de tous les artistes canadiens, ils n'ont pas le droit de négocier des honoraires minimums pour leurs oeuvres. Il soutient aussi que les artistes ont le droit d'accepter moins que les honoraires que CARFAC et RAAV tentent de négocier pour eux. Pour CARFAC et RAAV, les artistes se battent pour obtenir le droit de négocier des honoraires minimums obligatoires, conformément à la certification que leur accorde la Loi sur le statut de l'artiste. Ils affirment qu'en vertu de cette loi, ils peuvent négocier des conditions de travail minimales pour les artistes ce qui inclut des honoraires minimums pour le droit d'auteur. Les artistes pourraient négocier individuellement des honoraires plus élevés s'ils le désirent. [Tiré d'une note de breffage de CARFAC].

Pour de plus amples détails au sujet de cette affaire, consultez le site carfac.ca.

N'oubliez pas... TravailenCulture.ca

N'oubliez pas...

Les personnes qui cherchent un emploi peuvent consulter les affichages
à partir de mots clés comme les noms de provinces ou de villes.

Et les membres du CRHSC bénéficient d'un rabais de 25 p. 100
sur les affichages d'emplois !

Et gardez le contact!


La Société professionnelle des auteurs et des compositeurs du Québec (SPACQ) est une association qui représente les intérêts moraux, économiques et professionnels des auteurs de chansons francophones à travers le Canada et de tous les compositeurs de musique au Québec.

Un petit rappel : le CRHSC est sur Facebook et sur Twitter ...

FacebookTwitter

Voulez-vous annoncer quelque chose dans le secteur culturel? Si cela porte sur la culture ou sur les ressources humaines, n'hésitez pas à l'afficher sur notre page Facebook.

Susan Annis, Directrice générale
poste 22 - sannis@crhsculturel.ca

Erma Barnett, Responsable des finances
poste 29 - ebarnett@crhsculturel.ca

Lucie M. D'Aoust, Gestionnaire principale de projet
poste 21 - ldaoust@crhsculturel.ca

Michael Lechasseur, Coordonnateur du site Web
poste 26 - mlechasseur@crhsculturel.ca

Vous trouverez la liste des membres du conseil d'administration du CRHSC et le comité aviseur pour l'année 2012-2013 sur le site Web du Conseil.

Joignez-nous
FacebookTwitter

 

Conseil des ressources humaines du secteur culturel (CRHSC)
151, rue Slater, pièce 606, Ottawa (Ontario)  K1P 5H3
Tél. 613-562-1535   Téléc. 613-562-2982