Annonces

> 2016

Conseil des ressources humaines du secteur culturel

Bienvenue au
Bulletin du CRHSC
Mars 2016

Vous trouverez :

 


Le budget fédéral 2016 et les arts

Comme nous l'avons tous constaté, la culture prend une place importante dans le budget fédéral de 2016. Compte tenu de l'engagement aux arts et à la culture du nouveau gouvernement, Simon Brault, directeur du Conseil des Arts du Canada, a écrit une lettre convaincante - un appel à l'action.

Un rendez-vous avec notre avenir

Publié 22 mars 2016 par Simon Brault, O.C., O.Q.

Comme des millions de gens

Depuis 35 ans, je plaide sans relâche pour la pleine reconnaissance sociale des arts et de la culture. C'est une cause qui m'inspire, me passionne et me fait grandir. J'ai rencontré des artistes extraordinaires, vu des projets et des œuvres qui redéfinissent complètement notre rapport au monde, débattu avec des décideurs privés et politiques (ouverts ou hésitants), constaté la portée du travail des organismes artistiques au sein de nos collectivités, ressenti l'importance de la diplomatie culturelle dans le monde et, surtout, applaudi avec la foule des performances enivrantes et marquantes.

Aujourd'hui, la lecture du premier budget du gouvernement Trudeau m'a ému et renvoyé à mes responsabilités et à celles de mes collègues. Aujourd'hui, j'ai la certitude qu'on peut commencer à écrire un nouveau chapitre de l'histoire artistique et culturelle de ce pays – de notre histoire –, en redonnant aux peuples des Premières Nations, aux Inuits et aux Métis la place qu'il leur a été niée, en reflétant enfin la diversité de notre population, en interpellant positivement la jeunesse comme moteur de notre avenir et en invitant les artistes, les penseurs, les scientifiques et les intellectuels à partager leur créativité et leur passion avec chacun de nous. Un mouvement s'amorce et nous sommes tous conviés à y prendre part, à emboîter le pas à ces millions de gens qui contribuent à enrichir cette culture de la diversité qu'est la nôtre.

L'avenir : un nouveau chapitre

Il y a plus de 18 mois, le Conseil des arts du Canada a entrepris une transformation majeure. Au cœur de notre transformation se trouvent les artistes, les organismes artistiques et la population. Évidemment, nous avons considéré la société dans son ensemble, puisque nous sommes au service de celle-ci. Nous sommes un organisme de financement public des arts dans une démocratie. Nous aspirons à ce que les arts visent les plus hauts sommets de l'excellence et nourrissent la confiance en l'humanité et la liberté assumée qui font progresser nos communautés et nous font avancer. Pour y parvenir, nous avons d'abord misé sur la transformation de notre modèle de financement. Nous avons voulu un modèle ouvert à la création et à l'innovation : un modèle simple et à des lieux d'une bureaucratie intimidante, un modèle permettant d'optimiser et de mieux rendre compte de l'impact des arts sur les trajectoires individuelles et collectives des êtres humains.

Ce modèle sera en place en 2017. La transformation que nous envisagions il y a 18 mois était résolument tournée vers l'avenir. Les orientations du plan stratégique que nous publierons dans quelques semaines indiqueront la direction que nous voulons suivre et décriront les contours de la destination que nous voulons atteindre. Elles mettront l'accent sur les artistes et les publics dans l'économie de demain, sur une stratégie numérique ambitieuse pour les arts, sur une relation renouvelée entre les peuples des Premières Nations, les peuples inuits et métis et les Canadiens non autochtones et sur le rayonnement international de nos artistes et de leurs œuvres.

Ce que nous ne pouvions pas prédire il y a 18 mois, c'est que nous aurions, dès le début de notre nouveau modèle de financement, des ressources additionnelles pour en réaliser les ambitions qui en ont guidé l'élaboration.

L'art, c'est nous tous

Depuis près de 60 ans, le Conseil des arts du Canada appuie l'excellence artistique. Aujourd'hui, il s'engage à décupler les bénéfices qu'apportent les arts à vos vies.

Je vous convie à ce rendez-vous historique avec notre avenir, un avenir dans lequel l'art, c'est nous tous.

La rencontre annuelle des Organismes nationaux de service aux arts

C'est avec plaisir que le CRHSC a participé à la rencontre annuelle de l'OSNA dans les locaux du Conseil des arts du Canada les 18 et 19 février 2016. Bien que nous connaissions tous les nouveaux bureaux du Conseil, juste au-dessus du Scone Witch sur la rue Elgin. C'est toujours « une traite » de se retrouver dans ces espaces clairs, remplis de lumière et d'œuvres d'art !

La rencontre a commencé par une allocution de Simon Brault, directeur et chef de la direction du Conseil des arts qui saisit toutes les occasions de parler des nouveaux programmes de financement pour l'année à venir. Le CRHSC trouve très encourageant le courant visant à « soutenir la pratique artistique par le dialogue, la formation et le renforcement des réseaux » – une reconnaissance claire de l'importance du perfectionnement professionnel pour les artistes.

Le réseautage en personne que permet la conférence de l'OSNA est irremplaçable et inestimable. Quelle que soit la qualité de la technologie – rien ne vaut de se trouver dans la même pièce que d'autres personnes et de pouvoir observer le langage corporel, les nuances, les pauses et les non-dits !

Grâce aux panels et aux discussions, la collaboration a fait partie des thèmes clés de la rencontre – un étrange écho de la première recommandation des tables rondes du CRHSC sur les ressources humaines (2010), qui ont eu lieu dans le cadre du rapport sur les tendances et les enjeux des ressources humaines.

Recommandation 1 – Créer des modèles et des projets collaboratifs permettant aux sous-secteurs de travailler ensemble sur la création de contenu, les nouveaux modèles d'affaires, l'interaction entre l'industrie et les établissements d'enseignement ainsi que la nouvelle recherche.

Collaboration – dans tous les domaines, des plateformes numériques aux modèles socio-économiques intersectoriels en passant par l'engagement dans une économie de partage (« qui appartient à tout le monde »). Video Pool de Winnipeg a été cité comme un excellent exemple pour illustrer ce type de collaboration.

L'inclusion a fait l'objet d'un autre thème clé : comment être plus inclusif avec les groupes « d'équité » ? Peut-être en incluant l'enjeu de l'équité dans les critères d'évaluation. Le Conseil des arts du Canada a ouvert la voie en consacrant un volet complet de financement aux artistes autochtones.

Un impressionnant groupe de leaders expérimentés, vifs, sages et engagés que vous ne trouverez que très rarement. Tous conscients d'un paysage culturel et artistique en constant changement qui se refait autour d'eux et qu'ils refont eux-mêmes et jamais loin des questions de mentorat et de relève qui en sont le centre. Comment allons-nous soutenir, encourager, donner du pouvoir et faire avancer la prochaine génération de leaders de la culture et d'artistes ? Elles et ils posent cette question de réflexion avec espoir et optimisme.

Coup d'oeil sur un stage au Jumblies Theatre !

Dans le cadre d'un stage du programme JCT pour une carrière vouée au patrimoine de Patrimoine canadien, Fiona se familiarise avec l'administration des arts, les arts communautaires engagés et le fonctionnement d'une compagnie de théâtre professionnel. Par exemple :

  • Animer le programme de formation des jeunes du théâtre – imaginer des personnages inspirés des créatures des cadavres exquis de City Place, explorer les ombres chinoises avec ces personnages et écrire de petits livres racontant une histoire complète illustrant la perspective de ces créatures.

  • Animer un atelier Playing With Theatre – créer un spectacle à partir d'une histoire iroquoise qui raconte comment les animaux ont cessé de parler aux humains dans le cadre d'un atelier de masques.

  • Animer les arts de la couture et du tissu et la halte des arts – faire des spectacles d'ombres chinoises.

  • Participer à un atelier IGNITE avec les communautés de la composition – travailler avec d'autres artistes et un compositeur pour créer une œuvre originale.

Et plus encore, de la rédaction d'une demande de subvention à l'édition d'une publication de Jumblies, en passant par un partenariat avec l'Université de l'École d'art et de design de l'Ontario pour un atelier au Native Canadian Centre de Toronto.

Une expérience enrichissante pour cette jeune administratrice des arts – et un ajout positif à la main-d'œuvre de la culture !

ACI Manitoba publie un rapport sur des besoins des artistes autochtones

Plus tôt cette année, ACI Manitoba a publié son rapport sur l'évaluation des besoins des artistes autochtones. Le rapport repose principalement sur trois cercles d'artistes autochtones – des rencontres d'artistes autochtones de la province « pour échanger sur leurs expériences, discuter de leurs besoins professionnels et réfléchir à l'avenir ». Bien que les cercles aient été composés d'artistes autochtones du Manitoba, les conclusions et les recommandations s'appliquent certainement à l'ensemble des artistes autochtones du pays – ainsi qu'aux artistes de partout.

Voici les principales recommandations du rapport.

  1. Programmes de mentorat – Il faut des programmes de mentorat plus complets pour les jeunes qui s'Intéressent à des carrières artistiques. Les artistes plus âgés sont prêts à guider les plus jeunes.

  2. Accès aux enseignements culturels – Les artistes voudraient avoir un meilleur accès aux enseignements autochtones, aux Ainés et aux gardiens du savoir et voudraient aussi mieux comprendre les protocoles des symboles et des connaissances autochtones.

  3. Développement de l'esprit communautaire – Les artistes voudraient avoir un meilleur accès aux cercles, aux collectifs et aux lieux de rencontre. Ils veulent créer des groupes, trouver des lieux où partager les possibilités, créer des œuvres en collaboration et profiter de mentorats informels avec la communauté. Les organismes doivent offrir des possibilités de réseautage et des lieux d'exposition pour montrer les œuvres et échanger avec une communauté élargie.

  4. Formation en affaires et en entrepreneuriat – Les artistes doivent avoir accès au matériel d'affaires et aux possibilités de formation sur le démarrage.

  5. Ressources et financement – Les artistes voudraient de l'aide pour apprendre comment avoir accès à l'argent et mieux connaître la façon d'obtenir des subventions, pour faire des demandes de subvention et savoir où trouver des bourses pour le matériel et des programmes d'apprentissage.

  6. Meilleur accès aux possibilités d'emploi – Les artistes veulent notamment travailler dans les écoles et les organismes communautaires et voudraient savoir où commencer et comment se préparer à travailler dans les écoles et ailleurs avec des groupes d'étudiants. Les artistes ont grandement besoin de formation pour préparer des programmes de cours et travailler avec des groupes d'étudiants.

Des liens avec le CRHSC – Nous avons été heureux de constater que plusieurs personnes liées au CRHSC ont aussi participé à l’élaboration de ce document novateur : Kate Vermette, une des formatrices de l'atelier pour les artistes autochtones du CRHSC sur L'Art de gérer sa carrière en a fait la compilation, Barb Nepinak qui a longtemps été membre de notre conseil d'administration y reçoit des remerciements et Liz Barron, membre du comité de direction du CRHSC pour la version autochtone de L'Art de gérer sa carrière a elle aussi participé à l'élaboration du rapport.

TravailenCulture.ca – Le centre d'emploi pan-canadien du secteur culturel

Offres d'emploi les plus récentes

Titre Organisation Ville, Province
Edmonton Arts Council Executive Director Edmonton Arts Council Edmonton, Alberta
Director of Development, Thousand Islands Playhouse Genovese, Vanderhoof & Associates Gananoque, Ontario
Director of Development Aga Khan Museum Toronto, Ontario
Direction générale Culture Plus Moncton, New Brunswick
Executive Director Culture Plus Moncton, New Brunswick
Violin Maker The Sound Post Toronto, Ontario

Et les membres du CRHSC bénéficient d'un rabais de 25 p. 100
sur les affichages d'emplois !

N'oubliez pas… L'équipe est là pour vous!


Compétence Culture

Compétence Culture est l'organisme rassembleur des associations et regroupements du secteur culturel au Québec qui a pour mission de contribuer à l'élaboration et à la réalisation de stratégies vouées à la reconnaissance du professionnalisme et au développement des ressources humaines dans ce secteur.

Voulez-vous annoncer quelque chose dans le secteur culturel? Si cela porte sur la culture ou sur les ressources humaines, n'hésitez pas à l'afficher sur notre page Facebook.

Susan Annis, Directrice générale
poste 22 - sannis@crhsculturel.ca

Erma Barnett, Responsable des finances
ebarnett@crhsculturel.ca

Lucie M. D'Aoust, Gestionnaire principale de projet
poste 21 - ldaoust@crhsculturel.ca

Michael Lechasseur, Webmestre
mlechasseur@crhsculturel.ca

Vous trouverez la liste des membres du conseil d'administration du CRHSC sur le site Web du Conseil.

Joignez-nous
FacebookTwitter

 

Conseil des ressources humaines du secteur culturel (CRHSC)
201 - 251, rue Bank, Ottawa (Ontario)  K2P 1X3
Tél. 613-562-1535   Téléc. 613-562-2982