Étude sur les RH 2010

> Information sur le marché du travail du secteur culturel canadien

Achetez les trois documents qui composent l'Étude sur les RH2010 dans un format électronique imprimable

La trousse de l'Étude sur les RH2010 inclut : Tendances et enjeux de ressources humaines, Information sur le marché du travail du secteur culturel canadien et Impact de la récession mondiale sur l'économie créative du Canada en 2009.

Points saillants sur les professions du secteur culturel

Professions par catégorie

Les professions ont été regroupées en quatre catégories

  • Production créative et artistique : La production créative et artistique représente le plus grand groupe de professions culturelles. Il inclut près de 54 pour cent de toutes les professions culturelles en 2006.

  • Les professions techniques et opérationnelles : La croissance de l’emploi dans les professions techniques et opérationnelles a été un peu plus lente que la croissance moyenne entre 2001 et 2006. En 2006, il y avait 188 945 emplois dans cette catégorie.

  • La collecte et la conservation du patrimoine : Le groupe des professions du patrimoine n’est composé que de trois professions : les bibliothécaires, les conservateurs et conservatrices et les archivistes. Il s’agit du plus petit groupe de professions de la culture. Un des éléments qui distingue ce groupe est le très haut niveau d’éducation des travailleuses et travailleurs du patrimoine.

  • Gestion de la culture : Le groupe de la gestion de la culture ne comprend que trois professions : les gestionnaires des bibliothèques, des archive et des galeries d’art, les gestionnaires de l’édition, du cinéma, de la radiotélédiffusion et des arts de la scène et les superviseures et superviseurs des bibliothèques et de la correspondance ainsi que les commis  liés à ces professions.

Chiffres du travail

Total des professions de la culture en 2009 (à l’exception des médias numériques interactifs) : 538 548

Entre 2001 et 2006, l’emploi dans les professions de la culture a augmenté de 12 p. 100 au Canada (la croissance dans l’ensemble de la population active canadienne était de 9 p. 100). Entre 2006 et 2009, l’ensemble de l’emploi dans les professions de la culture a augmenté de 5,1 p. 100. En 2009, l’emploi a décliné dans tous les groupes de professions de la culture, à l’exception des professions liées à la collecte et à la conservation du patrimoine.

Statut de l’emploi

Les données du recensement démontrent une plus forte incidence de travail autonome dans les professions culturelles que dans le reste de la population active canadienne. Ceci était particulièrement vrai pour les professions en production créative et artistique, où plus de 40 pour cent des travailleuses et travailleurs travaillent de manière autonomes. Le taux de travail à temps partiel par rapport au taux de travail à plein temps dans les professions de la culture était le même que celui des employées et employés de l’ensemble de la population active canadienne.

Profil de l’éducation

Dans l’ensemble de la population active, 41 p. 100 des travailleuses et travailleurs ont un diplôme d’études secondaires ou moins tandis que, dans le secteur culturel, le pourcentage baisse à 27 p. 100 seulement.

Rémunération

Les traitements et les salaries enregistrés dans les professions culturelles ont tendance à être plus bas que pour l’ensemble de la population active canadienne. Ceci était vrai pour les travailleuses et travailleurs à temps partiel et à plein temps.