Étude sur les RH 2010

> Tendances et enjeux de ressources humaines

Points saillants en arts visuels et métiers d'art

Achetez les trois documents qui composent l'Étude sur les RH2010 dans un format électronique imprimable

La trousse de l'Étude sur les RH2010 inclut : Tendances et enjeux de ressources humaines, Information sur le marché du travail du secteur culturel canadien et Impact de la récession mondiale sur l'économie créative du Canada en 2009.

Faits saillants

La production réelle en valeur ajoutée (PIB) du sous-secteur des arts visuels et des métiers d'art était estimée à 1,2 milliard $ pour l'année 2009.
Les dépenses des consommateurs en arts visuels et en métiers d'art s'élevaient à 1,5 milliard $ en 2008.
Les exportations en 2008 totalisaient 207 millions $.
Le total du soutien du gouvernement fédéral pour le sous-secteur des arts visuels et des métiers d'art était de 24,6 millions $ pour l'année 2007-2008.
En 2009, il y avait dans le sous-secteur des arts visuels et des métiers d'art 2 627 entreprises enregistrées dont aucune grande entreprise ou moyenne entreprise, mais 45 petites entreprises et 829 micro-entreprises.

Les enjeux principaux

L'impact du ralentissement économique de 2008

L'impact du ralentissement économique de 2008 et les changements subséquents dans les dépenses des consommateurs et des entreprises ont provoqué des difficultés importantes dans le sous-secteur des arts visuels et des métiers d'art. Ceci fut l'enjeu le plus important pour près de la moitié des répondantes et des répondants au sondage. En 2009, il y avait dans le sous-secteur 16 p. 100 moins d'entreprises enregistrées qu'en 2006.

Appréciation du public

Le public voit souvent les arts visuels et les métiers d'art comme des biens et des services non essentiels ce qui, pour les répondantes et répondants, représente la tendance ou l'enjeu qui touche le plus le sous-secteur.

Nouvelles technologies

Les nouvelles technologies altèrent et influencent la façon dont travaillent les artistes visuels et les artisanes et artisans. Les pixels et l'animation s'ajoutent maintenant à la toile et à la peinture - les outils traditionnels des artistes visuels. Les nouvelles technologies soulèvent également des préoccupations en matière de droits sur la propriété intellectuelle.

Besoin de collaboration

Le manque de collaboration entre les divers intervenants du sous-secteur représentait un enjeu important pour le secteur des arts visuels et les métiers d'art. S'unir pour atteindre des objectifs communs est difficile pour les artistes visuels et les artisanes et artisans parce que ceux-ci travaillent généralement seuls et sont ainsi isolé par rapport aux autres artistes.

Manque de possibilités

Certains employeurs, des galeries d'art, entre autres ont indiqué que l'un de leurs principaux défis était d'attirer et de garder des travailleuses et travailleurs qualifiés en raison du faible niveau de rémunération et du manque de possibilités dans le sous-secteur.

Revenus bas et instables

Les artistes visuels et les artisanes et artisans font face à de faibles niveaux de rémunération et de l'instabilité au travail. Il n'est donc pas étonnant que les revenus insuffisants se retrouvent en haut de la liste des enjeux pour les répondantes et répondants des arts visuels et des métiers d'art. Le travail autonome s'accompagne régulièrement de défis dans les domaines de la sécurité du revenu, de la gestion des finances et du temps ainsi que des avantages liés à l'emploi comme l'assurance vie, l'assurance santé et le régime de retraite.

La formation nécessaire

Au-delà des compétences artistiques, les artistes doivent posséder des compétences en technologie et en marketing pour comprendre la meilleure façon de distribuer et de faire connaître leurs œuvres. Plusieurs travailleuses et travailleurs du sous-secteur des arts visuels et des métiers d'art possèdent de bonnes compétences « techniques » et « créatives », mais manquent de compétences en affaires. Ils auraient avantage à améliorer leurs compétences en entrepreneurship, particulièrement dans les domaines du marketing, de la négociation et de la gestion des finances.

Recommandations

  1. Entreprendre de la recherche sur divers modèles afin d'assurer des avantages sociaux aux artistes vieillissants, y compris des régimes de retraite, des fonds de retraite et des régimes de revenus garantis.

  2. Soutenir l'établissement et la diffusion de barèmes de droits et de codes de pratique pour les artistes et les galeries.

  3. Soutenir la formation sur les compétences en affaires pour les employeurs, les artistes visuels et pour les artisanes et artisans dans le domaine de la technologie numérique.

  4. Soutenir la formation des artistes visuels et des artisanes et artisans sur les lois touchant la propriété intellectuelle et les droits d'auteur.

  5. Soutenir la formation sur le marketing à l'exportation afin d'augmenter les possibilités des marchés en émergence et de développer de nouveaux marchés.

  6. Entreprendre de la recherche sur le marché du travail pour les artistes visuels et les artisanes et artisans, y compris l'établissement de codes professionnels pour les artisanes et artisans et la méthodologie pour la cueillette de statistiques sur les employeurs, les artistes et les artisanes et artisans.

  7. Créer des possibilités de stages pour les artistes en émergence tant dans la pratique artistique qu'en gestion.

  8. Entreprendre de la recherche sur la formation et le mentorat nécessaires dans les domaines des compétences liées aux formes d'art et aux traditions autochtones et ethnoculturelles qui risquent de disparaître.

Commentaire