Étude sur les RH 2010

> Tendances et enjeux de ressources humaines

Points saillants en radiotélédiffusion

Achetez les trois documents qui composent l'Étude sur les RH2010 dans un format électronique imprimable

La trousse de l'Étude sur les RH2010 inclut : Tendances et enjeux de ressources humaines, Information sur le marché du travail du secteur culturel canadien et Impact de la récession mondiale sur l'économie créative du Canada en 2009.

Faits saillants

La production réelle en valeur ajoutée (PIB) des domaines du cinéma, de la radio, de la télévision et de la radiotélédiffusion était estimée à 11,3 milliards $ pour l'année 2009.
Les dépenses combinées des consommateurs canadiens en cinéma, en radio, en télévision et en radiotélédiffusion étaient de 9 milliards $ en 2008
Les exportations pour 2008 totalisaient 506 millions $.
Le total du soutien du gouvernement fédéral pour le sous-secteur de la radiotélédiffusion dépassait 1,7 milliard $ pour 2007-2008.
En 2009, il y avait dans le sous-secteur de la radiotélédiffusion 778 entreprises enregistrées dont cinq grandes entreprises, 21 moyennes entreprises, 172 petites entreprises et 231 micro-entreprises.

Les enjeux principaux

Politiques gouvernementales et dépenses publiques

La radiotélédiffusion est très règlementée par le gouvernement. Les politiques gouvernementales demeurent un facteur clé pour déterminer le futur succès du sous-secteur. « Les changements dans les dépenses publiques » est un enjeu clé pour le sous-secteur de la radiotélédiffusion.

Relations de travail

Les employeurs doivent être capables de négocier efficacement avec leur personnel. La collaboration et la compréhension tant de la part du syndicat que de celle des gestionnaires sont des facteurs clés pour trouver des solutions efficaces et justes aux problèmes de ressources humaines comme la réforme des régimes de retraite et les restrictions dans l'embauche.

Besoins de formation

Face aux changements dans les modèles d'affaires et aux nouvelles technologies, les employeurs de la radiotélédiffusion subissent de plus en plus de pression pour trouver des moyens de développer les compétences de leur main-d'œuvre. Les organismes employeurs ont besoin de personnel possédant des compétences en négociation et en gestion pour gérer efficacement les relations avec les organismes de règlementation. Les employeurs du sous-secteur de la radiotélédiffusion doivent pouvoir compter sur des compétences de haut niveau en marketing et en affaires.

Les jeunes diplômés ont souvent besoin de formation en cours d'emploi pour acquérir les compétences nécessaires pour les opérations techniques.

Enjeux en RH pour les travailleuses et travailleurs

Pour les travailleuses et travailleurs qui ont répondu au sondage, les principaux enjeux sont les tâches multiples, une rémunération insuffisante, le manque de sécurité d'emploi et le peu de possibilités d'avancement professionnel. Il y a « surproduction » de diplômés dans les domaines de la radio et de la télévision et pas suffisamment de travail pour tous ceux et celles qui s'y intéressent. En plus des compétences techniques et des compétences générales, l'attitude, le dynamisme et une expérience de niveau débutant sont les exigences minimales de l'industrie pour faire carrière en radiotélédiffusion.

Façons d'adresser les besoins de formation

Une formation en apprentissage pour des postes techniques aiderait les travailleuses et travailleurs à acquérir de l'expérience pratique. Les programmes de coop représentent aussi une solution. Pour régler le problème de l'acquisition de compétences, les employeurs du sous-secteur de la radiotélédiffusion pourraient également offrir des programmes de formation technique à l'interne et collaborer avec les établissements d'enseignement pour s'assurer que les programmes de cours soient adaptés à l'évolution de l'industrie. L'accroissement des programmes de mentorat et de stages serait un des meilleurs moyens de faire avancer le développement des compétences dans l'industrie de la radiotélédiffusion.

Recommandations

  1. Offrir et faire connaître les possibilités de stages pour aider les nouveaux diplômés à faire la transition vers des postes techniques.

  2. Faire connaître la valeur du mentorat, de la formation et des partenariats dans les organismes employeurs en radiotélédiffusion afin de combler l'écart entre les générations et bâtir des compétences en gestion et en technique.

  3. Aider et encourager les organismes employeurs en radiotélédiffusion à explorer les nouveaux modèles d'affaires comme ceux qui intègrent davantage les services en médias numériques.

  4. Organiser des ateliers où les participantes et participants peuvent collaborer et explorer de nouvelles manières de faire des affaires afin de créer de nouvelles sources de revenus et de nouvelles possibilités d'emploi.

Commentaire